Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 10.07.2012 08h54
L'Algérie inquiétée par la chute des prix du pétrole (ministre)

Le ministre algérien des Finances, Karim Djoudi, a déclaré dimanche que la chute des prix du pétrole constatée ces derniers mois sur le marché mondial inquiète l'Algérie, sans toutefois menacer les équilibres budgétaires du pays.

"La tendance baissière du prix du pétrole nous inquiète et nous impose d'être prudents", a annoncé le ministre, lors de son passage sur les ondes de la radio nationale.

Le ministre avancé deux éléments importants : les dépenses effectives constatées en fin de l'exercice sont basées sur un baril à 75 dollars, et les capacités de financement, cumulées grâce au FRR (Fonds de Régulation des Recettes), aux réserves de change et au remboursement de la dette, sont considérables.

Minimisant les faits de la chute des prix du pétrole sur l' économie algérienne, le ministre a appelé à la prudence, qui doit s'entendre juste comme 'un élément de gestion active de notre politique économique et financière pour anticiper des phénomènes susceptibles de gêner nos équilibres internes et externes".

Pour rassurer l'opinion publique, M. Djoudi a expliqué que la gestion prudentielle prônée exclut toute réduction de salaires, de transferts sociaux et de soutiens des prix.

Dernièrement, la Banque d'Algérie avait émis un rapport dans lequel elle prévient contre le maintien de la croissance des dépenses publiques notamment celle de fonctionnement, estimant que l'Algérie aura besoin d'un baril supérieur à 110 dollars pour maintenir son équilibre budgétaire.

Après que les cours de brut furent descendus à moins de 80 dollars le baril à Londres au début du mois, le ministre algérien de l'Energie et des Mines, Youcef Yousfi, a laissé entendre qu'en cas de maintien desdits prix, l'Algérie risque de perdre quelque 20 milliards de dollars par an. Il est à noter qu'en Algérie, les recettes proviennent à 97% des rentes pétrolières.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire