Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.07.2012 10h22
Togo : des opérateurs économiques renforcent leurs compétences en gestion de l'approvisionnement et des stocks

Des opérateurs économiques sont en formation du 2 au 6 juillet à Lomé sur la "gestion de l'approvisionnement et des stocks" a constaté lundi l'agence Xinhua.

Initiées par la Chambre de Commerce et d'industrie du Togo (CCIT) avec l'appui financier du Fonds national d'apprentissage, de formation et de perfectionnement professionnel (FNAFPP), ces assises entendent contribuer à l'amélioration de la performance des entreprises nationales en les aidant à intégrer les bonnes pratiques en matière de gestion de l'approvisionnement et des stocks dans leurs activités quotidiennes.

Selon les organisateurs, la gestion de l'approvisionnement et des stocks est l'une des fonctions les plus importantes au sein de l'entreprise en ce sens qu'elle est en amont et en aval de l'activité de l'entreprise qu'elle soit de production, de commercialisation ou de prestation de services.

A cet effet, les participants suivront des modules sur les aspects organisationnel, comptable, économique et matériel; les aspects procéduraux et règlementaires de passation et d'exécution des marchés; le rôle du magasinier et l'organisation de l'inventaire physique des stocks.

Le président de la CCIT, Jonathan Fiawoo a émis le vœu qu'à l'issue de cette formation, les délégués soient capable de se familiariser avec les méthodes scientifiques de gestion de stock; mieux planifier les achats; utiliser les technologies modernes dans la gestion de l'approvisionnement et de stocks; mettre en place une procédure d'approvisionnement ou d'améliorer celle existante.

Source: Xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire