Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.07.2012 09h09
L' Algérie condamne la destruction de mausolées à Tombouctou au Mali

L'Algérie a condamné la destruction par des islamistes de trois mausolées sacrés à Tombouctou (nord du Mali), qui font partie du site du patrimoine mondial, a rapporté lundi l'agence APS.

"L' Algérie condamne la destruction de mausolées au nord du Mali, qui vise un héritage culturel et islamique appartenant à la mémoire et à la conscience collective des maliens, mais également un patrimoine commun que se partagent l' Algérie et le Mali, dont les populations ont toujours entretenu des relations séculaires faites d' échanges culturels et cultuels féconds et mutuellement enrichissants", a déclaré dimanche le porte- parole du ministère algérien des Affaires étrangères, Amar Belani, dans une déclaration.

Dans le même ordre d' idées, le porte-parole du MAE a ajouté que "L' Algérie estime que ces mausolées constituent un hommage et une reconnaissance des populations locales à des saints et à des savants, qui ont contribué à l' épanouissement de l' Islam dans la région et à la diffusion des valeurs de tolérance et de spiritualité".

Par ailleurs, le responsable algérien a indiqué que son pays "appelle instamment tous les acteurs au Mali à préserver cette richesse et ce patrimoine, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l' humanité, au profit des générations futures et de la perpétuation des symboles qui ont marqué l' histoire du Mali et de la région".

Des islamistes d'Ansar Dine, un des groupes armés contrôlant le nord du Mali, ont démoli samedi des mausolées de saints musulmans dans la ville de Tombouctou, en représailles à la décision prise jeudi par l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco) de classer Tombouctou au patrimoine mondial en péril.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire