Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.07.2012 09h08
Mauritanie: 15 ans de prison requis par le parquet contre un groupe de salafistes

Le parquet a requis, dimanche, devant la cour criminelle de Nouakchott, 15 ans de prison contre un groupe de dix salfistes poursuivis pour "tentative de création d'une association terroriste et d'incitation au fanatisme religieux", a-t-on appris de source judiciaire.

Parmi les membres de ce groupe, arrêtés depuis six mois, figure Mohamed Salem Ould Mohamed Lemine alias Al Majlissi, qui est présenté par les services de sécurité mauritaniens comme l'un des principaux théoriciens du jihad et comme celui qui a convaincu plusieurs jeunes mauritaniens à rejoindre les camps d'Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) dans le nord du Mali.

Le parquet a en outre requis 10 ans de prison contre deux autres présumés salafistes jihadistes, auparavant placés sous surveillance judiciaire, par le juge antiterroriste.

Les 10 accusés, qui ont plaidé non coupables, ont affirmé devant la cour qu'ils ont été arrêtés "à cause de fausses accusations fomentées par la police".

Pour sa part Al Majlissi a nié tous les faits qui lui sont reprochés, avant de rappeler qu'il a été arrêtés parce qu'il " tenait une réunion avec ses amis".

"Je continuerai à tenir des réunions avec mes amis quand je sortirai d'ici", a-t-il clamé devant la cour.

Le 25 juin dernier, des oulémas et des imams de mosquées avaient lancé un appel en faveur de la libération ou du jugement de salafistes détenus à la prison centrale de Nouakchott.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire