Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.06.2012 08h20
Burundi : l'opposition refuse toujours de participer au Forum de dialogue

La coalition d'opposition burundaise, l'Alliance des Démocrates pour le Changement au Burundi (ADC-IKIBIRI), refuse toujours de participer aux travaux du Forum permanent de dialogue des partis politiques malgré un récent changement intervenu à la tête de ce Forum pour le redynamiser.

"Le problème principal n'était pas la personne de Nzopfabarushe (démis de la tête du Forum), c'était le fait que le Forum depuis sa création était devenu un cadre de manipulation, de démagogie et du pouvoir CNDD-FDD (parti au pouvoir)", a expliqué à Xinhua Burundi ce samedi le président du Front pour la Démocratie au Burundi (FRODEBU) et président de l'ADC-Ikibiri, Léonce Ngendakumana.

Tant que le ministre de l'Intérieur Edouard Nduwimana qui a procédé au remplacement du président du Forum ne laissera pas les partis politiques s'auto-organiser, réviser le règlement d'ordre intérieur du Forum et procéder à la mise en place de sa nouvelle structure, "c'est le statut quo et on ne va pas participer aux travaux de ce Forum", a-t-il dit.

Le Forum permanent de dialogue des partis politiques a été mis en place en 2008. Au départ, il devrait être une affaire des 43 partis agréés au Burundi, mais suite au contentieux électoral de 2010, plus de 10 partis se sont retirés. En avril dernier, un bon nombre de partis désavouent le président du Forum.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent