Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.06.2012 08h37
Madagascar : 11 cadavres retrouvés suite à l'affrontement des bandits et forces armées

Onze cadavres ont été retrouvés dans la forêt de Masiakatantely, abri des bandits, par la population locale de Befotaka, dans le district sud-est de Madagascar, suite aux affrontements entre des bandits et les forces armées malgaches le 9 juin dernier, apprend-on de sources concordantes mardi.

Parmi les cadavres retrouvés, huit portent des tenues de militaires et les trois autres en tenu civil.

Ils ont été trouvés dans la forêt de Masiakatantely, dans la commune de Marovitsika dans le même district de Befotaka, près du lieu où l'embuscade entre les forces militaires et les bandits a eu lieu.

A vue d'oeil, les cadavres ont été tués par balles mais l' identification des corps ne se fera que mardi après-midi après une descente des éléments de l'état-major mixte opérationnel national sur le lieu qui est très isolé et difficile d'accès.

Suite à la série de vols de boeufs à main armée perpétrée par près de 300 bandits dans la région Anosy (sud-est), 50 éléments des forces armées ont été dépêchés à leurs trousses dans le but de démanteler cette bande de criminels.

Six militaires ont été tués lors d'une embuscade tendue il y a une semaine par ces bandits armés de lance-roquettes, fusils mitrailleurs à gros calibres, Kalachnikov et fusils de chasse.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Comment la Grande-Bretagne a créé la « question tibétaine »
Les partis pris contre la Chine persistent
Le sommet du G20 va être confronté à de lourdes tâches