Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.06.2012 08h59
La CPI confirme que quatre membres de son personnel étaient détenus en Libye

La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé que quatre membres de son personnel avaient été arrêtés en Libye, où ils s'étaient rendus pour rencontrer Saïf al-Islam Kadhafi, le fils de l'ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, détenu depuis novembre dernier, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle libyenne.

La CPI a envoyé mercredi une délégation pour rencontrer Saïf al-Islam Kadhafi à Zenten, dans l'ouest de la Libye, où il était détenu depuis novembre dernier, selon l'agence.

La délégation de la CPI, composée de l'avocate australienne Melinda Taylor et plusieurs membres du greffe, s'était rendue en Libye "afin que le Bureau du conseil public pour la défense, actuellement désigné pour représenter M. Kadhafi, lui rende une visite privilégiée", selon un communiqué de la CPI.

Le président de la CPI, Sang-Hyun Song, a demandé aux autorités libyennes de libérer immédiatement "tous les membres du personnel détenus", déclarant : "Nous sommes très inquiets de la sécurité des membres du personnel détenus de la CPI en l'absence de tout contact avec eux".

Samedi, le représentant de la Libye à la CPI, Ahmed Jehani, avait annoncé que l'avocate australienne de la CPI, Melinda Taylor, avait été arrêtée en Libye, pour avoir tenté de remettre à Saïf al-Islam des documents qui "représentent une menace pour la sécurité de la Libye".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Pour échapper au piège du Dollar
Les Etats-Unis cherchent un nouveau prétexte pour fomenter des troubles
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous