Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.06.2012 13h20
Les arabes du nord malien réunis en Mauritanie pour discuter de la lutte contre les islamistes armés

Des centaines d'arabes de l'Azawad, nord malien, se sont réunis dimanche, à Mbeiket Lahwach (plus de 1.200 km à l'est de Nouakchott), pour se concerter sur une stratégie à adopter afin de lutter contre l'invasion de l'Azawad par les islamistes armés, a-t-on appris de source sécuritaire.

Les participants à cette rencontre devront également examiner une proposition du Mouvement national de la libération de l'Azawad (MNLA, un des groupes rebelle au nord malien), visant à libérer l'Azawad pour y instaurer un Etat laïc.

Selon des témoins, un important dispositif sécuritaire a été déployé par les forces mauritaniennes dans la zone de Mbeiket Lahwach où se déroule cette rencontre, à moins de 40 km de la frontière malienne.

Selon une source proche des arabes de l'Azawad, cette conférence à laquelle prennent part des notables, des militaires de l'armée malienne, des chefs de tribus arabes, et des hommes politiques, devra aboutir à une feuille de route pour la lutte contre les mouvements islamistes armés alliés d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique dans le nord du Mali.

Des milliers de Maliens arabes et touaregs se sont refugiés en Mauritanie depuis l'éclatement, en février dernier, de la rébellion ayant conduit à l'occupation de l'Azawad par des mouvements islamistes armés allié d'AQMI.

La situation au Mali devient préoccupante pour la communauté internationale et les pays du champ (Algérie, Mali, Niger et Mauritanie), notamment depuis la proclamation par les islamistes armés d'un Etat islamique indépendant de l'Azawad où règne la loi islamique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »