Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.05.2012 13h26
Explosion à Nairobi : le Kenya promet au monde que le pays est sûr

Suite à une énorme explosion qui a secoué Nairobi lundi après-midi, le gouvernement kenyan a assuré à la communauté internationale et aux Kenyans que le pays est- africain était sûr.

Le ministre des Affaires étrangères Sam Ongeri a déclaré que les forces de sécurité du pays prenaient des mesures proactives pour empêcher les attaques terroristes sur le sol kényan.

"Le Kenya reste sûr malgré l'attaque terroriste qui vient de se produire. Je veux assurer à la communauté internationale que la sûreté du pays est assurée", a déclaré M. Ongeri aux journalistes après sa visite sur les lieux de l'explosion à Nairobi, qui a fait une trentaine de blessés, dont quatre se trouvent dans un état grave.

Il a fait cette déclaration sur fond de profonde confusion concernant la cause exacte de l'explosion qui a détruit un immeuble d'un étage sur l'avenue Moi, près de l'université de la capitale.

Pour sa part, le Premier ministre Raila Odinga a qualifié l'explosion de lundi dans le district des affaires de Nairobi d'acte de terrorisme dont le but est de faire peur aux Kényans.

Il a fait savoir que le gouvernement utiliserait toutes les ressources disponibles pour combattre les terroristes au sein de ses frontières.

Plus tôt, le commissaire de police Mathew Iteere avait écarté la possibilité d'une attaque à la bombe ou à la grenade, pensant davantage à une défaillance technique. Mais cette déclaration a été réfutée immédiatement par le distributeur d'électricité, Kenya Power.

Migwi Theuri, porte-parole de Kenya Power, a affirmé que l'explosion n'était issue d'un accident électrique puisque le bâtiment ne dispose pas d'un transformateur.

L'explosion de lundi s'est produite après que le Kenya eut connu récemment plusieurs attaques à la bombe ou à la grenade, attaques souvent attribuées aux rebelles somaliens Shebab ou leurs sympathisants.

Le ministre des Affaires étrangères a déclaré que la police avait ouvert une enquête pour déterminer la cause exacte de l'explosion.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »