Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.05.2012 13h44
Côte d'Ivoire : l'ONUCI renforce ses patrouilles terrestres et aériennes

La porte-parole par intérim de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) Sylvie van den Wildenberg a indiqué jeudi à Abidjan que la mission onusienne a renforcé ses patrouilles terrestres et aériennes pour sécuriser les frontières ouest et nord, mais aussi l'ensemble du pays.

Selon Mme Van Den Wildenberg qui animait un point de presse au siège de la mission, la Force onusienne a effectué 1.450 patrouilles terrestres et aériennes au cours de la semaine écoulée.

"L'ONU a souligné la nécessité de continuer de renforcer la collaboration aux frontières entre la Côte d'Ivoire et son voisin le Libéria", a t-elle relevé.

Dans le cadre du processus de Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR), la porte-parole a annoncé qu'une opération de collecte d'armes se déroulera les 30 et 31 mai prochain à Treichville (centre d'Abidjan) à l'initiative conjointe de la Commission nationale pour la lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres (COMNAT-Alpc) et de l'ONUCI.

La porte-parole par intérim de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire a par ailleurs fait le point de la récente visite du Conseil de sécurité en Côte d'Ivoire, notant que "le Conseil a accordé une attention toute particulière aux besoins du gouvernement dans les domaines de la réforme du secteur de sécurité".

A en croire celle-ci, les experts de l'ONU ont également encouragé tous les secteurs de la société ivoirienne à renforcer le dialogue politique pour la réconciliation locale et nationale.

La Côte d'Ivoire tente de sortir d'une crise post-électorale aigüe qui l'a secouée cinq mois durant. La sécurité, la réconciliation et la reconstruction se présentent comme des défis majeurs à relever par les autorités avec l'appui des partenaires dont l'ONU.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »