Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.05.2012 13h18
Niger/volley-ball : poursuite à Niamey des compétitions de la Coupe des clubs champions de la zone 3

Les compétitions entrant dans le cadre de la 5e édition de la Coupe des clubs champions de volley-ball de la zone 3 démarrées lundi au "Palais du 29 juillet" de Niamey, se poursuivent activement avec une nette domination de l'équipe masculine de l'Unions sportive de la gendarmerie nationale du Niger (USGN).

Mardi après-midi, l'USGN de Niamey, l'un des quatre clubs nigériens engagés dans la compétition, a battu l'Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) sur le score de 3 sets à 1.

Lundi, il avait remporté son match contre le club de la Commune 5 de Bamako par 3 sets à 1, tandis que l'équipe masculine Prisons Service du Ghana battait celle de l'Université Abdou Moumouni de Niamey (UAM) par 3 sets à 0.

De son coté, l'EFO de Ouagadougou a gagné son duel sur son homologue béninois de l'université d'Abomey Calavy (UAC) par 3 sets à 1, toujours en hommes.

En plus du Niger, pays organisateur, qui aligne quatre clubs (deux en garçons et deux en dames), cinq autres pays participent à cette édition.

Il s'agit notamment du Burkina Faso avec trois clubs, du Togo, du Bénin et du Mali, avec respectivement deux clubs chacun, et le Ghana qui aligne un club masculin.

Résultats des matches :

Hommes : EFO Burkina Faso -UAC Benin : 3 - 1

Hommes : USGN Niger -Commune 5 Mali : 3 - 1

Dames : Commune 5 Mali - USGN Niger : 3 - 0

Dames : AS Douanes Togo- AZA Burkina: 3 - 0

Hommes: Prisons Service Ghana - UAM Niger : 3 - 0

Programme du 23/05/2012 (après-midi)

Dames : Commune 5 Mali - UAC Benin

Dames : AZA Burkina Faso - Saraounia VC Niger

Hommes : UAC Benin - USGN Niger

Hommes : EFO Burkina - Commune 5 Mali

Hommes : UAM Niger - USFA Burkina

Hommes : AVCB Togo - Prisons Service Ghana.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »