Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.05.2012 08h41
Côte d'Ivoire : le partenariat public-privé encouragé pour le financement de la filière café-cacao

Une plate-forme de partenariat public-privé dans la filière café-cacao a lancé officiellement lundi à Abidjan ses activités en vue de combler le déficit de financement des projets de développement de la filière.

"La plate-forme est un cadre, un forum de concertations et de dialogue permanent entre les acteurs impliqués dans la chaîne de valeur de la filière café cacao", a indiqué le ministre de l'Agriculture, Mamadou Sangafowa, non sans souligner la nécessité de ce partenariat pour la prospérité du binôme café-cacao.

Le partenariat public-privé apparaît comme une "approche sûre pour combler le déficit de financement des projets de développement de la filière café cacao tout en préservant les intérêts mutuels", selon le ministre.

"La mise en place de la plate-forme est indispensable dans un environnement économique marqué par la rareté des ressources et elle implique par ricochet la synergie des efforts", a-t-il expliqué.

La plate-forme va également examiner des questions représentant des "enjeux" pour l'avenir de la filière relatives notamment à la certification, à l'accès aux intrants, à la lutte contre les ravageurs du cacaoyer, au changement climatique et à la lutte contre les pires formes de travail des enfants.

Le cacao et le café occupent, selon les statistiques, une place prépondérante dans l'économie ivoirienne, représentant environ 15% du PIB et 40 % des recettes d'exportation de la Côte d'Ivoire, premier mondial de cacao.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?
Le protectionnisme est « myope »