Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.05.2012 11h25
Côte d'Ivoire : une délégation de l'ONU entame une visite de trois jours

Une délégation composée de représentants des 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU est arrivée dimanche à Abidjan pour une visite de travail de trois jours, a-t-on appris auprès de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI).

Au cours de son séjour, le Conseil évaluera, entre autres, les progrès réalisés dans les domaines de la réforme du secteur de la sécurité et du désarmement, de la démobilisation et de la réinsertion des combattants, la situation sécuritaire et la situation humanitaire, en particulier à la frontière avec le Liberia.

Il s'intéressera également à la réconciliation locale et nationale, à la bonne gouvernance, à la lutte contre l'impunité et à la consolidation de l'Etat de droit, en particulier de la justice.

La délégation aura des rencontres avec les autorités ivoiriennes le président Alassane Ouattara, le Premier ministre, Jeannot Ahoussi Kouadio et le président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, sans oublier les représentants des groupes et commissions parlementaires.

La délégation rencontrera également la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR) ainsi que des dirigeants de partis politiques et de la société civile avant de participer lundi après- midi à une réunion de "haut niveau" avec la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

Mardi, le Conseil devrait également prendre le pouls de la situation sécuritaire et humanitaire sur le terrain et aller à la rencontre des populations.

La délégation du Conseil de sécurité est attendu mercredi à Freetown (Sierra Leone), dernière étape de son voyage dans la région. Le séjour à Abidjan est la deuxième étape d'une tournée en Afrique de l'Ouest qui a commencé au Liberia.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE