Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.05.2012 11h23
Le Liberia se prépare au départ de la mission onusienne

La ministre libérienne de la Justice Christiana Tah exprimé sa confiance dans la capacité de son pays à faire face à toute menace de sécurité alors que la Mission des Nations Unies au Liberia (UNMIL) se retire progressivement.

Mme Tah a fait cette déclaration dimanche à la presse après un entretien avec une déclaration du Conseil de sécurité de l'ONU, qui est au Liberia pour évaluer l'application du mandat de l'UNMIL.

Elle a expliqué que le gouvernement libérien entraîne son personnel de sécurité pour sauvegarder la paix dans le pays.

"L'ONU a promis d'établir des hubs de sécurité et celui de Gbarnga, au centre du Liberia, sera opérationnel cette année, alors que des plans sont mis en oeuvre pour construire trois autres", a-t-elle dit.

Elle a toutefois fait part de son inquiétude sur le calendrier retrait de l'UNMIL, ajoutant que l'on doit tenir compte d'autres facteurs.

Selon la ministre libérienne, quelque 6.000 policiers seront entraînés et déployés avant le départ de la mission onusienne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE