Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.05.2012 13h27
Afrique centrale : ouverture d'une réunion ministérielle sur la sécurité à Bujumbura

La 34ème Réunion ministérielle du Comité consultatif permanent des Nations Unies sur les questions de sécurité en Afrique centrale a commencé ses travaux jeudi à Bujumbura, capitale burundaise.

Le ministre burundais de la Défense nationale et des Anciens combattants, le général major Pontien Gaciyubwenge, qui a ouvert les travaux, a rappelé qu'il subsiste ici et là dans la sous- région des tensions et des groupes armés, des actes de piraterie maritime et d'insuffisances au niveau de la satisfaction des droits de l'homme qui continuent à saper la quiétude et le développement des populations et qui peuvent être des sources de déstabilisation et de mouvements migratoires incontrôlés.

Il faut barrer la route à tous les fauteurs de troubles, éliminer toutes les velléités et toutes les actions menant à une quelconque décomposition d'un Etat membre de l'organisation, a souligné le ministre burundais.

Les pays membres de ce Comité Consultatif Permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique Centrale sont l' Angola, le Burundi, le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la RDC, la République Centrafricaine, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, et le Tchad.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE