Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.05.2012 11h18
Mauritanie : la police réprime violemment une manifestation de la jeunesse de l'opposition à Nouakchott

Les force de l'ordre ont dispersé violemment, mercredi à Nouakchott, à coups de grenades lacrymogènes et de bombes assourdissantes, une manifestation de la jeunesse de l'opposition contre lé régime de Mohamed Ould Abdel Aziz, a constaté un correspondant de Xinhua.

Cette manifestation initiée par la Coordination de l'opposition (COD) a commencé après un rassemblement à proximité de l'Assemblée nationale, pour se diriger vers le ministère de l'Intérieur, avant d'être réprimée par les forces de l'ordre.

Au cours de leur marche, les jeunes opposants scandaient des slogans exigeant le départ "immédiat du pouvoir du président Ould Abdel Aziz".

Selon la coordination de la jeunesse de l'opposition, la police a procédé à l'arrestation de nombreux manifestants, dont le président en exercice de cette coordination, ainsi que le secrétaire général du parti des islamistes modérés (Tawassoul).

La police a également interdit la circulation dans les rues voisines de l'Assemblée nationale où les manifestants avaient brulé des pneus et dressé des barricades.

Le 13 mai dernier, la police avait arrêté un groupe d'étudiants qui protestaient contre "la militarisation du campus de l'université".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le protectionnisme est « myope »
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE