Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.05.2012 13h26
Mauritanie-France : le terrorisme au Sahel au centre d'un entretien téléphonique entre Aziz et Hollande

La question du terrorisme au Sahel a été soulevé par le président Mohamed mauritanien Ould Abdel Aziz et le président français élu François Hollande, au cours d'un entretien téléphonique qu'ils ont eu lundi, indique-t-on de source officielle à Nouakchott.

L'entretien entre les deux hommes a été centré autour des questions relevant de l'excellence "des relations existantes entre les deux pays et les voies et moyens de les renforcer davantage, ainsi que sur la situation qui prévaut dans la sous-région", rapporte l'Agence mauritanienne d'information (AMI).

La France soutient depuis 2010, l'engagement de la Mauritanie contre les groupe d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI) présents dans le nord du Mali.

L'armée mauritanienne a mené, à plusieurs reprises, des attaques "préventives" contre les éléments d'AQMI pour endiguer le danger terroriste hors du territoire national, selon la version officielle.

Des militaires français sont présents en Mauritanie où ils apportent un appui technique à des unités de l'armée mauritaniennes, notamment les groupements spéciaux de lutte anti- terroristes ayant pour mission de traquer les éléments d'AQMI.

Au cours du face-à-face télévisé qu'il a eu avec le président Sarkozy, à la veille du deuxième tour de la présidentielle en France, le président élu François Hollande avait soutenu que la Mauritanie « doit être aidée » dans son combat contre le terrorisme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale