Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.05.2012 13h23
La CEDEAO decide d'enovyer 600 soldats en Guinée-Bissau

La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a annoncé lundi l'envoi d'une force militaire et policière de 600 hommes en Guinée-Bissau pour l'aider à sortir de la crise politique créée par le coup d'Etat du 12 avril.

La commisaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO, Salamatu Suleiman, a fait cette annoncé suite à une réunion des chefs d'état-major de la CEDEAO à Abuja, la capitale du Nigeria.

"Les Nations Unies, l'Union africaine et tous les autres acteurs internationaux soutient positivement la CEDEAO dans ce sens, a indiqué Mme Suleiman.

"Cette force a pour mission de soutenir les réformes du secteur de la défense et de la sécurité, selon une feuille de route élaborée par la CEDEAO et la Guinée-Bissau", a-t-elle ajouté.

La force de la CEDEAO a également pour mission d'aider le pays à revenir pleinement à l'ordre constitutionnel et à faciliter le retrait des soldats angolais de Guinée-Bissau.

En ce qui concerne la crise au Mali, un autre membre de l'organisation sous-région touché par un coup d'Etat et une rébellion dans le nord, Mme Suleiman que la CEDEAO oeuvrait pour le retour de l'ordre constitutionnel et la sauvegarde de l'intégrité territoriale du Mali.

Selon elle, la CEDEAO ne peut pas intervenir dans le pays sans un accord des autorités maliennes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale