Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 11.05.2012 13h36
Mali : environ 300 islamistes d'Ançar Dine d'Iyad Ag Ghali font parler d'eux depuis mercredi à Gao

Les combattants d'Ançar Dine d'Iyad Ag Ghali font parler d'eux depuis mercredi à Gao, la 6e région administrative du Mali, tombée en fin mars dernier aux mains des rebelles touaregs du Mouvement national de libération de l'Azawad (Mnla) et leurs alliés.

Selon nos sources à Gao, "Iyad Ag Ghali et ses combattants ont fait leur entrée ce mercredi à Gao au bord d'une trentaine de Pic Up contenant chacun au moins dix personnes soit environ 300 hommes".

Les mêmes sources ont indiqué que les rebelles du MNLA sont toujours à Gao.

"Nous craignons le pire car on ignore ce qui va passer les 48 heures prochaines chez nous, quand on sait que ces deux groupes ne soufflent plus dans la même trompète", ont souligné des habitants joints au téléphone, ajoutant que "nous avons peur qu'il y ait un affrontement entre les partisans d'Iyad et 'le MNLA".

Il est à rappeler que l'objectif d'Iyad Ag Ghali et ses éléments est d'instaurer la Charia ou la loi islamique. Depuis avril dernier, ces islamistes règnent en ''maîtres absolus" à Tombouctou.

Quant au MNLA, il "se contente de l'indépendance de l'Azawad proclamée" en début d'avril dernier et qui couvre selon lui "les trois régions du nord du Mali", à savoir Gao, Tombouctou et Kidal.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie dont il est nécessaire de se débarasser dans l'obention de « diplômes supérieurs fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale