Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 09.05.2012 13h33
Le président béninois souhaite que la France joue le rôle de leadership dans la gestion des nouvelles relations entre l'Europe et l'Afrique

Le président en exercice de l'Union africaine (UA), le chef de l'Etat béninois, Boni Yayi a souhaité mardi que la France, sous le mandat du nouveau président français, François Hollande, joue le rôle de leadership dans la gestion des nouvelles relations entre l'Europe et l'Afrique, indique une correspondance du chef de l'Etat béninois à son homologue français, dont l'Agence Xinhua a obtenue copie à Cotonou, capitale économique béninoise.

"En ma qualité de président en exercice de l'Union africaine, je nourris l'espoir que sous votre mandat, la France jouera le rôle de leadership dans la gestion des nouvelles relations entre l'Europe et l'Afrique, placées sous le sceau d'un nouveau partenariat et basées sur la solidarité et non sur l'assistanat, en somme, un partenariat gagnant-gagnant", a souhaité le président béninois dans la correspondance.

"Je nourris également l'espoir que la France continuera de jouer un rôle prépondérant dans la gouvernance mondiale qui garantira la voie à l'Afrique pour occuper une place de choix au sein de la communauté internationale et celle qui est la sienne au niveau des institutions qui gouvernent la planète, c'est-à-dire, le G8 et le G20 dont l'ordre du jour des réunions ignore l'Afrique ou la cantonne dans un rôle d'observateur", souligne la même source.

Dans le même ordre d'idées, le président en exercice de l'UA souhaite que sous le mandat du nouveau président français, la lancinante question de la réforme des Nations Unies s'accélère et garantisse au continent africain les postes de membres permanents avec droit de veto au même titre que les autres membres permanents du Conseil de sécurité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie qu'il est nécessaire de se débarrasser dans l'obtention du « diplômes supérieur fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale