Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.05.2012 13h28
La Guinée-Bissau a besoin du soutien international et régional (officielle)

Maria Luiza Ribeiro Viotti, représentante permanente du Brésil auprès des Nations Unies et présidente de la Configuration de la Guinée- Bissau de la Commission de construction de la paix de l'ONU (PBC), a déclaré lundi que le soutien régional et international contribuera à un retour au pouvoir civil démocratique en Guinée- Bissau.

Ses déclarations ont été faites devant le Conseil de sécurité de l'ONU, lors d'une réunion ouverte sur la situation en Guinée- Bissau. Le gouvernement du pays ouest-africain a été renversé par une junte militaire le 12 avril, avant l'élection présidentielle prévue le 22 avril. Lors de ce putsch, l'armée a arrêté le Premier ministre et le président intérimaire du pays, qui a été libéré depuis.

Mme Viotti a souligné que la configuration de Guinée-Bissau de la PBC "condamnait fermement" le coup depuis le début.

"La première mesure pour poursuivre la réconciliation nationale en Guinée-Bissau devrait être le respect de l'état de droit et le rétablissement de l'ordre constitutionnel", a-t-elle souligné.

Elle a également encouragé l'engagement "durable" des partenaires internationaux et surtout régionaux dans la situation en Guinée-Bissau.

Mme Viotti a ajouté que pour sa part, la PBC s'engageait à aider la Guinée-Bissau "à mettre en place les réformes nécessaires pour atteindre la stabilité politique et poursuivre son développement social et économique".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie qu'il est nécessaire de se débarrasser dans l'obtention du « diplômes supérieur fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale