Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.05.2012 13h35
Afrique-transport: signature d'un protocole de coopération pour la promotion des instruments de facilitation du commerce

Le ministère marocain de l'Equipement et du transport, la Fédération du transport de la confédération générale des entreprises du Maroc (FT-CGEM) et l'Union internationale des transports routiers (IRU) ont signé, samedi à Casablanca, un protocole de coopération pour la promotion des instruments de facilitation du commerce et des transports routiers de marchandises et de voyageurs dans le continent, a rapporté l'agence de presse MAP.

Les parties signataires conviennent de faire aboutir les procédures administratives nécessaires pour l'installation à Casablanca de la délégation permanente de l'IRU pour l'Afrique et de développer la promotion de la sécurité routière et du développement durable par la mise en oeuvre des bonnes pratiques professionnelles prônées par l'IRU en Afrique.

Selon le protocole, elles s'engagent à développer des compétences professionnelles notamment à travers la formation professionnelle proposée par l'Académie de l'IRU dans le transport routier et à oeuvrer pour la mise à niveau des acteurs du secteur (conducteurs routiers, exploitants de transport ou managers des entreprises).

Elles ont aussi convenu de promouvoir et l'application des conventions internationales de l'ONU pour la facilitation du transport, du commerce et du tourisme tant au Royaume que dans la région.

Elles s'accordent à promouvoir en Afrique le programme de travail de la délégation permanente auprès des opérateurs économiques et des autorités portuaires du Royaume des conventions de l'Onu et de l'organisation mondiale des douanes notamment celles sur l'harmonisation des contrôles des marchandises aux frontières, TIR (transport international routier).

Elles s'engagent, en outre, à promouvoir la sûreté et la sécurité du transport international de marchandises et de voyageurs y compris dans les domaines de la prévention du trafic de drogue par le développement de mesures appropriées visant l'amélioration et l'harmonisation des procédures de passage des frontières. Les parties conviennent également de promouvoir le volet social du secteur du transport et de la logistique notamment pour les conducteurs, par le développement des aires de repos tout au long des autoroutes et des routes nationales et l'application rigoureuse de la réglementation en matière de sécurité routière ( temps de conduite, périodes de repos). La délégation permanente pour l'Afrique (DPIA) s'engage, pour sa part, à entreprendre de manière coordonnée avec le ministère et la FT-CGEM les actions requises pour obtenir auprès des institutions financières internationales (Banque mondiale, Banque africaine de développement, Banque islamique de développement) les financements nécessaires pour assurer le développement durable du transport routier.

Un accord de coopération similaire a été également signé entre l'UATL et l'IRU notamment pour développer la promotion de la sécurité routière et du développement durable par la mise en oeuvre des bonnes pratiques professionnelles prônées par l'IRU en Afrique

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire