Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 07.05.2012 09h12
CEDEAO : "faible volonté politique" dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme (expert)

Le Groupe intergouvernemental d'action contre le blanchiment d'argent en Afrique de l'Ouest (Giaba) a déploré samedi à Abidjan la "faible volonté politique" des Etats membres dans la lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

"Beaucoup de défis restent à relever", a estimé le directeur général du Giaba, Dr Abdullahi Shebu, soulignant notamment la "faible volonté politique d'adopter et de mettre en œuvre les solides dispositifs de la loi sur le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme".

Selon Abdullahi Shebu qui intervenait à la réunion du comité interministériel de son institution, la lutte contre ce "fléau" est également plombée par le manque de ressources et de "priorités concurrentes" en termes de fonds et de main-d'œuvre qualifiée de la part des organismes de réglementation et des opérateurs.

"Les rares données existantes ne sont ni qualitatives, ni exhaustives et ni disponibles au moment opportun", a-t-il encore déploré.

Au nom de ses pairs, le ministre ivoirien de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, a appelé à une synergie des efforts pour faire reculer "le mal".

Pour Hamed Bakayoko, l'efficacité de la lutte dépend de "la mise en place d'un ensemble cohérent de mesures, prenant en compte les aspects institutionnels, juridiques et opérationnels ainsi que la nécessité de disposer d'instruments techniques et d'une expertise pointue".

Il a proposé "une approche régionale intégrée avec l'appui des partenaires internationaux permettant de mutualiser les expériences et d'accroître les chances de succès".

La réunion du comité interministériel fait suite à celle des experts qui a clos ses portes vendredi.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire