Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 04.05.2012 08h57
Mauritanie : intervention musclée de la police pour disperser un sit-in de l'opposition à Nouakchott

Les forces de l'ordre sont intervenues, très tôt jeudi, pour disperser, violemment, un sit-in de l'opposition sur la place de la mosquée Ibn Abbass en plein centre de Nouakchott, a constaté un correspondant de Xinhua.

Le sit-in, prévu pour être permanent jusqu'au départ du pouvoir du président Ould Abdel Aziz, faisait suite à une marche de protestation, organisée mercredi par la Coordination de l'opposition, avec la participation de plusieurs milliers de personnes.

Ahmed Ould Daddah, président du Rassemblement des Forces démocratiques, l'ancien président mauritanien, Ely Ould Mohamed Vall, et le leader des Islamistes modérés, Jemil Mansour, étaient à la tête de la marche de mercredi.

Les forces de l'ordre ont fait usage ce jeudi matin de grenades lacrymogènes et de grenades assourdissantes pour déloger les militants de l'opposition installés sur la place de la mosquée.

Au cours de cette intervention, des affrontements violents ont eu lieu entre police et manifestants. De nombreux opposants, dont le nombre n'a pu être déterminé, ont été arrêtes.

La police a saisi les tentes et autres équipements mis en place par la Coordination de l'opposition.

Depuis 6 heures, ce jeudi, il n'y a plus d'opposants sur la place Ibn Abbass, où sont déployées des unités de la police antiémeute.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire