Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 03.05.2012 13h31
Le Kenya exhorte l'UE à soutenir le rapatriement volontaire des réfugiés somaliens

Le président kenyan Mwai Kibaki a appelé mercredi la communauté internationale à soutenir le rapatriement volontaire des réfugiés somaliens à des zones plus sûres dans leur pays qui ont jusqu'à présent été libérées des milices islamistes shebabs.

S'exprimant lors d'une réunion avec le commissaire européenne au développement M. Andris Piebalgs en visite à Nairobi, M. Kibaki a demandé au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) de collaborer avec le monde pour faciliter la réinstallation des réfugiés.

« Le président Kibaki a noté que le Kenya a accueilli plus de 630.000 réfugiés somaliens dans le camp de réfugiés de Dadaab, un nombre insupportable pour son pays», a déclaré un communiqué publié après la réunion de Nairobi.

M. Kibaki a noté que grâce aux efforts conjoints de la Mission africaine en Somalie (AMISOM), les Forces de défense kenyanes et le gouvernement somalien de transition, des zones de sécurité avaient été créées. Ces zones pourraient accueillir des réfugiés somaliens dans leur pays.

Le complexe de réfugiés de Dadaab situé dans le nord du Kenya abrite plus de 460.000 réfugiés, principalement originaires de la Corne de l'Afrique.

Pour sa part, M. Piebalgs a félicité le président Kibaki et son gouvernement pour avoir soutenu le processus de paix en Somalie et au Soudan.

Plus de 955 000 Somaliens vivent comme réfugiés dans les pays voisins de la Somalie - principalement au Kenya (520 000), au Yémen (203 000) et l'Ethiopie (186 000).

Un tiers d'entre eux ont fui la Somalie au cours de l'année 2011 en raison de conflits, de la sécheresse et de la famine. Un autre 1,3 million de personnes se sont déplacées à l'intérieur de la Somalie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire