Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 02.05.2012 13h53
Crise bissau-guinéenne : l'unique point d'achoppement avec la CEDEAIO à Banjul : le retour de Raimundo Pereira comme président de la transition (junte)

« L'unique point d'achoppement avec le groupe de contact de la CEDEAO (lors de réunion de Banjul) réside dans le retour de Raimundo Pereira comme président de la transition », a indiqué le lieutenant-colonel Dahabana na Walna, porte-parole de la junte qui a pris le pouvoir en Guinée-Bissau.

Au cours d'une conférence de presse ce mardi, il a estimé que Raimundo Pereira, ancien président par intérim après la mort de Malam Bacai Sanha, en janvier, « n'a pas les conditions morales d' occuper le poste de président intérimaire et d'être le chef des armées alors qu'il a peur des hauts officiers de l'armée ».

Il a par ailleurs ajouté que la CEDEAO ne va pas appliquer des sanctions contre la Guinée-Bissau, car le Commandement militaire (la junte) est d'accord sur l'essentiel des points proposés, notamment l'envoi du contingent de la CEDEAO, la libération des prisonniers, la prolongation du mandat de l' Assemblée nationale pour un an, la remise du pouvoir aux civils,

« Nous avons l'espoir, a-t-il poursuivi, que la rencontre de Dakar (du groupe de contact de la CEDEAO), dès jeudi, va nous permettre de trouver une issue à la crise qui prévaut depuis le 12 avril ».

Na Waln ,a annonce enfin que le Commandement militaire va se réunir ce mardi avec le PAIGC (parti au pouvoir avant le coup d' état) en présence de l'évêque de Bissau, pour trouver également une sortie de crise, à l'amiable».

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale
L'armée chinoise s'engage solennellement à défendre le territoire
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine