Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 28.04.2012 14h02
Le CICR continue de répondre à une urgence humanitaire dans un contexte très instable au Mali

Le Comité international de la Croix rouge (CICR) et la Croix-Rouge malienne continuent de répondre aux besoins des populations touchées par les violences armées et ce malgré des contraintes importantes liées à l'insécurité, a annoncé vendredi le CICR.

« Dans cette région fragilisée par la pénurie alimentaire, l'accès aux soins de santé, à l'eau potable et à des vivres est toujours aussi problématique pour des dizaines de milliers de déplacés ainsi que pour les résidents », a déclaré Juerg Eglin, chef de la délégation régionale du CICR pour le Mali et le Niger. Dans les villes de Gao, Tombouctou et Kidal, l'accès à l'eau reste très difficile.

Selon M. Eglin, samedi dernier, un convoi de la Croix-Rouge malienne a pu acheminer des vivres et des médicaments jusqu'à l'hôpital de Tombouctou, le CICR peut impérativement avoir accès aux populations frappées par les conséquences des violences, mais les garanties de sécurité ne sont pas encore réunies pour une action humanitaire de plus grande envergure.

Dans ce contexte instable et complexe, le CICR travaille à ce que la mission humanitaire, neutre et indépendante du CICR et de la Croix-Rouge malienne soit comprise et acceptée par toutes les parties en présence. Cette acceptation ainsi que l'obtention de garanties de sécurité fiables sont essentielles pour pouvoir déployer une assistance humanitaire qui réponde pleinement aux énormes besoins.

Le CICR maintient des équipes réduites à Gao, Kidal et Tombouctou afin de poursuivre son action dans le nord du Mali. Il vient d'ouvrir un bureau à Mopti et il est toujours présent et actif à Bamako. L'organisation vient également en aide aux réfugiés maliens au Burkina Faso, en Mauritanie et au Niger.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande