Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.04.2012 08h27
Niger : une filiale du groupe français AREVA en grève pour exiger une amélioration de leurs émoluments

Les agents de la société IMOURAREN, exploitante de la plus importante mine d'uranium dans la région d'Agadez, au Niger, pour le compte du groupe français AREVA, ont entamé une grève d'une semaine à compter de mercredi pour exiger une amélioration de leurs émoluments.

Le personnel gréviste proteste notamment contre le régime de travail auquel ils sont soumis (12h de travail par jour pendant 7 jours sur 7) et exigent l'alignement de leurs salaires sur ceux des agents des autres compagnies minières du même groupe AREVA (Somaïr et Cominak) basées dans la zone.

A noter que pour ces mêmes revendications les agents d'IMOURAREN avaient observé plusieurs jours de grève.

En rappel, avec l'exploitation de la mine d'IMOURAREN, initialement prévue à partir de 2014, le Niger se hisserait au deuxième rang mondial de producteur d'uranium, après le Canada, avec une production annuelle qui passerait de 3 000 à 8 000 tonnes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande