Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 26.04.2012 08h17
L'UA déçue par l'échec du dialogue entre le Soudan et le Soudan du Sud

L'Union africaine (UA) a exprimé sa profonde déception quant à l'échec du dialogue entre le Soudan et le Soudan du Sud, et les a appelés à trouver une solution à leurs différends dans un délai de trois mois.

L'Union africaine (UA) a déclaré que les deux pays avaient échoué à s'appuyer sur les acquis obtenus dans le domaine de leurs relations post-sécession. Elle a ajouté qu'ils n'avaient pas respecté leur engagement de principe en faveur de la coexistence pacifique des deux Etats, et n'avaient rien fait pour instaurer les conditions nécessaires à la paix, à la sécurité et à la stabilité ou pour répondre aux besoins fondamentaux de leurs peuples.

Dans un communiqué publié mardi à l'issue d'une réunion, le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine s'est déclaré profondément préoccupé par l'échec des parties en présence, qui ne sont pas parvenues à respecter des accords qu'elles avaient pourtant conclus de leur plein gré.

Le Conseil a décidé d'adopter une feuille de route devant être appliquée par le Soudan et le Soudan du Sud afin d'apaiser les tensions actuelles, de faciliter la reprise des négociations sur les relations post-sécession et de permettre une normalisation de leurs relations.

Le Conseil a exhorté les deux parties à reprendre les négociations sans condition préalable dans les deux semaines à venir, et les a invitées à entamer un dialogue sous les auspices du Groupe de haut niveau de l'Union africaine et du Président de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), afin qu'ils puissent régler leurs différends sur le pétrole, la citoyenneté et les questions de frontière dans un délai de trois mois.

Il a en outre été décidé qu'en cas d'échec d'une partie ou d'une autre à respecter les dispositions de la feuille de route ou à coopérer de bonne foi avec le Groupe de haut niveau, le Conseil prendrait des mesures appropriées. Ces mesure seront définies par le Protocole du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine et par l'Acte constitutif de l'UA, et seront soutenues par le Conseil de sécurité de l'ONU et par tous les partenaires de l'UA, toujours selon le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande