Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.04.2012 13h44
Le gouvernement béninois veut engager sa société civile aux processus de paix et de sécurité

Une soixantaine de cadres de l'administration publique béninoise et des organisations de la société civiles béninoises réfléchissent depuis ce lundi après-midi à Cotonou sur "la promotion de la participation des civils aux processus de paix et de sécurité".

"Cette rencontre qui durera quatre jours permettra aux experts nationaux d'échanger et de réfléchir sur les meilleures pratiques et les expériences acquises en matière de participation des civils aux processus de paix et de sécurité, avant, au cours et après les conflits, ou en cas de situations menaçant la sécurité humaine", a expliqué le ministre béninois des Affaires étrangères et de l'Intégration africaine, Nassirou Arifari Bako, à l'ouverture des travaux.

Pour ce responsable politique du département des Affaires étrangères et de l'Intégration africaine du Bénin, de nos jours, la sécurité humaine est sans cesse fragilisée par la complexité des situations de conflits, la forte vulnérabilité de l'espèce humaine aux catastrophes naturelles et aux fléaux de toutes sortes.

"A cet égard, les processus de paix et de sécurité visent à prévenir les crises, à les gérer au mieux des intérêts des parties en présence et à consolider la paix", a-t-il estimé.

Il a ajouté que, outre les fonctions généralement dévolues aux forces armées et de sécurité publique, les processus de paix et de sécurité font également appel à une gamme variée de compétences civiles pour mener des actions spécifiques telles que la surveillance des élections, la protection humanitaire, la restauration de l'autorité civile et les droits de l'homme.

"A travers ces différents domaines, les civils uvrent à la mise en uvre des efforts de la communauté internationale pour un retour à la stabilité", a-t-il souligné.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN