Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 24.04.2012 08h49
François Hollande risque d'être plébiscité au second tour de la présidentielle française, selon un politologue béninois

L'arrivée du socialiste François Hollande en tête du premier tour de la présidentielle française de 2012, avec 27,5% des voix contre 26,3% du président sortant, Nicolas Sarkozy, candidat à sa propre succession, a montré tout désarroi du peuple français face à la gestion des affaires au sommet de son Etat durant les cinq dernières années, a estimé lundi Cyprien Koboudé, politologue béninois, lors d'un entretien accordé à l'agence Xinhua ce lundi à Cotonou.

"Les résultats nous montrent clairement que les Français ne sont pas en accord avec la méthode Sarkozy durant les cinq dernières années, car le candidat président sortant vient en seconde position. C'est un signal fort annonciateur d'un probable défait de ce dernier au second tour de ces présidentielles françaises", a-t-il analysé, soulignant les maigres chances du président sortant, candidat à sa propre succession.

"C'est vrai que durant le second tour le compteur sera mis à zéro, mais l'exercice du pouvoir au cours de ces cinq dernières années a suscité beaucoup de reproche au candidat sortant ; donc visiblement la chance est beaucoup plus du côté du socialiste François Hollande. L'élection de celui-ci changera sans doute un temps soit peu la géopolitique mondiale", a-t-il affirmé.

Pour ce qui est de l'Afrique, il a poursuivi que "les partis de gauche du continent n'ont pas à attendre des gâteaux du régime Hollande, car on ne pourra rien pour eux s'ils ne valent pas grande chose. Ensuite, pour Hollande ce sera aussi la France d'abord".

"Je sais que le Parti socialiste français compte beaucoup d'amis en Afrique, notamment le Parti socialiste démocratique du président Emmanuel Golou au Bénin, mais ces amis se doivent beaucoup travailler pour remonter la pente dans leurs différents pays afin que le coup de main des camarades soit efficace", a-t-il souhaité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Le Soudan et le Soudan du Sud : rien n'est plus précieux que la paix !
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN