Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.04.2012 11h15
Législatives sénégalaise : Des barons de l'ancien parti au pouvoir créent une alliance

Des responsables du Parti démocratique sénégalais (PDS, ancien parti au pouvoir) ont annoncé mercredi la création d'une alliance dénommée « Bokk Guiss Guiss » (même vision) en se démarquant des investitures de leur formation politique pour former une liste commune aux législatives du 1er juillet.

« Pour enrayer le délitement programmé et porter haut le flambeau des valeurs qui nous ont rassemblés pendant si longtemps, il est crée un cadre plus attractif d'expression et de proposition dénommé : Alliance Bokk Guiss Guiss », a déclaré Moustapha Guirassy, l'ancien ministre de la Communication et des TICS.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, M. Guirassy a affirmé que l'Alliance est initié par des responsables du PDS, des leaders de formation politiques partageant les mêmes desseins, des personnalités de la société civile et des personnalités indépendantes.

Le PDS et son candidat Abdoulaye Wade ont perdu en mars la présidentielle après 12 ans de pouvoir. Pour les investitures, l' ancien président avait été désigné pour confectionner les listes pour les législatives. Mais certains responsables dont le président de l'Assemblée nationale Mamadou Seck, le président du Sénat Pape Diop et d'anciens ministres sont entrés en fronde, tout en réclamant du PDS.

Selon son porte-parole, « le mouvement donnera à chacun de ses membres les moyens de se rendre utile à son pays et de participer sur des approches renouvelés à l'émergence d'une opposition « forte et crédible ».

Macky Sall, ancien dissident du PDS, a été élu en mars quatrième président du Sénégal.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?