Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.04.2012 08h14
Une otage de nationalité italienne d'AQMI libérée grâce aux bons offices du président burkinabé (communiqué)

L'Italienne Maria Sandra Mariani, enlevée le 2 février dernier en Algérie et détenue dès lors par le groupe d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), a été libérée mardi grâce aux bons offices du Président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, annonce mercredi la direction de la communication de la présidence burkinabé dans un communiqué.

Peu avant son départ de Ouagadougou, aux environs de 20h00, pour la Base aérienne, Maria Sandra Mariani a adressé ses sincères remerciements au président Blaise Compaoré et au peuple burkinabé. Très émue, elle a répété à plusieurs reprises : "Je remercie beaucoup, beaucoup, beaucoup le président du Faso", selon le communiqué.

C'est dans la région de Tessalit, en territoire malien, à 1000 km de Ouagadougou que les forces de sécurité burkinabé l'ont libérée.

Maria Sandra Mariani, 53 ans, avait été kidnappée dans la région d'Ilidina, près de la ville de Djanet, dans le sud-est de l'Algérie par le groupe AQMI.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?