Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.04.2012 13h21
Côte d'Ivoire : le Parlement des jeunes s'engage à prendre une part active dans le processus de réconciliation

Le président du Parlement des jeunes Yao Josué Vah a exprimé mardi à Yamoussoukro (centre) l'engagement de la structure à prendre une part active dans le processus de réconciliation en cours dans le pays.

M. Vah qui intervenait lors d'une rencontre a annoncé le début imminent d'une campagne de sensibilisation auprès des jeunes sur la cohésion et la réconciliation à travers le pays.

"Notre rôle est d'approcher la jeunesse et surtout l'impliquer dans les actions de reconstruction du pays après la crise", a énoncé le leader du Parlement des jeunes.

"Nous devons être des acteurs de développement. Grâce à l'apport de tous ses fils, la Côte d'Ivoire doit reprendre le chemin de la croissance", a-t-il ajouté.

La Côte d'Ivoire sort de manière progressive d'une grave crise post-électorale qui a secoué le pays cinq mois durant.

La sécurisation, la reconstruction et la réconciliation nationale se présentent comme les défis majeurs à relever par les populations et les autorités afin de remettre le pays sur les rails.

Les jeunes de Côte d'Ivoire ont convenu de la création d'un Parlement des jeunes en novembre 2007.

Cette structure s'est assigné pour mission de participer au développement de la Côte d'Ivoire à travers plusieurs actions dont l'insertion socio-professionnelle des jeunes, le rapprochement des jeunes de la vie politique, l'instauration de la culture de la paix et la promotion de la démocratie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?
Un « plus grand rôle » pour les économies émergentes