Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.03.2012 13h24
Vers une justice indépendante pour tous et humanisée au Burundi

Le ministère burundais de la Justice et Garde des Sceaux vient d'élaborer un nouveau document de sa politique sectorielle pour la période 2011-2015 qui vise principalement une justice indépendante, une justice pour tous et une justice pénale humanisée.

"Le document se veut réaliste et se présente comme une réponse à la demande de justice, une demande exprimée à travers les défis fréquemment relevés dans le secteur", a indiqué jeudi le ministre de la Justice et Garde des Sceaux du Burundi, Pascal Barandagiye, au cours d'une réunion avec les partenaires techniques et financiers du ministère.

Pour arriver à une telle justice indépendante pour tous et humanisée, le ministère entend mener une série d'actions concrètes. Entre autres actions, le ministère de la Justice va asseoir la place judiciaire comme troisième pouvoir aux côtés de l'exécutif et du législatif, renforcer les capacités du ministère et de ses administrations sous tutelle, développer les compétences professionnelles des acteurs de la justice, et améliorer l' encadrement des juridictions et la déontologie avec l'introduction d'un code de déontologie.

Le ministère de la Justice va également procéder à la déconcentration du financement des juridictions pour permettre à celles-ci de s'approvisionner plus rapidement afin d'améliorer leurs fonctionnements quotidiens, à la réforme de la justice de proximité et à l'amélioration de l'orientation des justiciables avec la création des bureaux d'accueil dans toutes les juridictions.

Il va enfin mettre en place un système d'aide légale pour faciliter l'accès des populations à un conseil juridique et garantir dans le pénal le droit à la représentation judiciaire des personnes particulièrement vulnérables, rendre la chaîne pénale plus efficace et plus juste avec la vulgarisation de la politique pénale de même que la coordination entre la police judiciaire et les parquets, améliorer les conditions de détention et mettre en place un système d'une administration de la justice pour mineurs.

Ce document vient s'ajouter à d'autres mesures importantes qui ont été mises en oeuvre ces cinq dernières années pour améliorer les conditions d'accès à la justice et crédibiliser le rôle des magistrats.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine