Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.03.2012 13h20
La Mauritanie donne son accord de principe pour l'extradiction de Senoussi vers la Libye

Les autorités mauritaniennes ont donné "leur accord de principe" pour l'extradition vers la Libye d'Abdalla Senoussi, ancien chef du service de renseignement de Kadhafi, a-t-on appris mercredi à Nouakchott de source diplomatique.

"L'accord de principe y est, mais il reste encore quelques dispositions à prendre et des détails à régler", a indiqué la même source.

"Plusieurs restent concernés par le problème de Senoussi", a rappelé un responsable sécuritaire s'exprimant sous le sceau de l' anonymat, avant d'ajouter que cette extradition ne pourra pas s' effectuer avant d'en avoir déterminé le moment et le moyen par lequel l'homme sera transféré.

Par ailleurs, un collectif de huit avocats, constitué pour la défense de Senoussi, a rendu public mercredi un communiqué dans lequel il préconise le refus de "toute extradition vers un pays tiers".

Les avocats ont également incité les autorités mauritaniennes à lui accorder l'asile politique, en leur demandant de faire "comme d'autres pays (Tunisie) qui ont refusé d'extrader d'anciens responsable du régime de la Jamahiriya se trouvant sur leurs territoires".

Le premier vice-Premier ministre libyen Moustapha Bou Chagour avait affirmé mardi à Nouakchott que le président mauritanien avait donné un avis "positif" à la demande de la Libye d'extrader Abdallah Senoussi.

"Nous apprécions à sa juste valeur la position de son excellence le président de la République qui nous a donné un engagement positif dans ce sens", a-t-il affirmé

Le responsable libyen était arrivé lundi à Nouakchott pour obtenir l'extradition de Senoussi, convoitée également par la France et la Cour pénale internationale (CPI).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 21 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation