Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 06.03.2012 09h40
RDC: Le gouvernement apporte son soutien à la population de Brazzaville

M. Alexis Thambwe Mwamba, ministre des Affaires étrangères de RDC a quitté Kinshasa lundi pour Brazzaville, en République du Congo, pour réconforter la population de Brazzaville, à la suite de la tragédie survenue dimanche après l' incendie d' un magasin d' armement au quartier Mpila.

Le ministre Thambwe Mwamba, qui est accompagné de son homologue de la Santé publique, Victor Makwenge, a fait savoir que des dispositions appropriées ont été prises pour assister le corps médical de Brazzaville dans la prise en charge des blessés et des malades causés par cette tragédie.

Une vingtaine de médecins et plusieurs sécuristes font également partie de la délégation. Cinq cliniques mobiles du Programme national des urgences et d'aide humanitaire (PNUAH) de la République Démocratique du Congo ont été mises à la disposition de ce corps médical. Des kits médicaux ont été envoyés auparavant dimanche à Brazzaville.

Les secousses provoquées par la déflagration des munitions à Brazzaville ont été ressenties à Kinshasa où elles ont causé quelques dégâts, notamment des vitres volés en éclat dans des bâtiments situés près du fleuve, parmi lesquels ceux du ministère des Affaires étrangères, de l' Hôtel du gouvernement, de l' hôtel des impôts et d' autres bâtiments de la ville. Près de 150 personnes ont perdu leur vie dans cette série d' explosions provoquées par un incendie survenu à la poudrière de la caserne de la division blindée de Mpila, dans la capitale congolaise, rappelle-t-on.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 5 mars
Principales nouvelles du 5e mars
Deux sessions pour l'histoire…
Les deux sessions de l'APN et de la CCPPC : ce qui nous préoccupe et nous intéresse le plus
Manille joue à nouveau les fauteurs de troubles