Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 22.02.2012 13h16
Burundi : libération sous caution du leader de l'ONG PARCEM

Le président de l'ONG Parole et Action pour le Réveil des Consciences et le Changement des Mentalités (PARCEM) Faustin Ndikumana a été libéré sous caution mardi, après 14 jours de détention à Bujumbura, capitale burundaise.

Accusé de propos diffamatoires et calomnieux à l'endroit du ministre burundais de la Justice et Garde des Sceaux, Faustin Ndikumana a été libéré après avoir payé une caution d'un million de FBU (546 dollars).

Il avait été arrêté le 7 février au lendemain d'une conférence de presse au cours de laquelle il avait fustigé la pratique de corruption du ministère de la Justice dans le recrutement.

Vendredi dernier, l'avocat François Nyamoya a obtenu sa libération provisoire, après six mois d'emprisonnement.

Les deux libérations interviennent après une réunion le 17 février entre l'Union européenne et certains membres du gouvernement, au cours de laquelle la question des droits de l' homme aurait été un des sujets principaux examinés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 21 février
Nouvelles principales du 21 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?