Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.02.2012 13h24
La police sud-africaine contrôle la situation à la plus grande mine de platine

La police sud-africaine a déployé jeudi son contingent pour assurer la sécurité de la plus importante mine du platine du pays, la mine d'Impala Platinum ou Implats, dans la province Nord-Ouest.

Le porte-parole de la police sud-africaine Thulani Ngubane a déclaré que des manifestants pillaient les zones d'affaires de la mine et semaient le chaos.

Le corps d'un mineur a été retrouvé à la mine jeudi matin, a indiqué M. Thulani. On pense qu'il aurait été tué alors qu'il tentait de se rendre à son travail.

Les médias locaux ont signalé qu'une personne avait été tuée et qu'un responsable policier avait été blessé dans les manifestations de la nuit du 15 février.

« Nous pouvons confirmer que nous envoyons des renforts pour nos collègues et que 500 agents de police, véhicules blindés et canons à eau ont été utilisés pour contrôler la situation », a-t- il dit.

Les médias locaux ont rapporté que la police avait sécurisé la mine.

Ces conflits ont été provoqués après le licenciement par Implats de quelque 17 200 mineurs plus tôt dans le mois pour participation à une grève illégale.

Impala Platinum est située près de Rustenburg dans la province du Nord-Ouest. Il est le second plus important producteur de platine au monde et compte environ 50 000 employés. En 2010, il a produit 1,74 million d'onces de platine, soit approximativement un quart de la production mondiale totale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 16 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?