Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.02.2012 13h52
Bénin: Vers l'assainissement du secteur des institutions de micro-finances

Le gouvernement béninois envisage des mesures répressives pour assainir le secteur des institutions de micro-finances, a annoncé, lors d'un entretien accordé à Xinhua ce vendredi à Cotonou, la ministre béninois des Finances et de l'Economie, Mme Mathys Adidjatou

"Il m'a été donné de constater l'installation anarchique dans les grandes villes et campagnes du pays, des institutions de micro- finances, exerçant, sans aucune autorisation préalable, en violant les textes en vigueur", a-t-elle déploré.

Pour la responsable des départements des Finances et de l'Economie, sur les milliers d'institutions de micro-finances installées actuellement sur le territoire béninois, à peine 200 ont reçu l'autorisation officielle du ministère des Finances et de l'Economie à exercer.

"J'invite, à cet effet, les populations à ne pas céder à la tentation du gain facile et à s'assurer que les structures auprès desquelles elles font leurs opérations disposent d'une autorisation d'exercer régulièrement", a-t-il souligné.

Ainsi, "le gouvernement est en train de prendre actuellement des dispositions pour interdire aux institutions de micro-finances illégalement installées sur le territoire national, tout droit d'exercice", a-t-elle annoncé.

Il est à noter que, avec la libéralisation des secteurs bancaires, d'assurances et des micros finances au Bénin, depuis l'avènement du renouveau démocratique en 1990, on assiste à une floraison de ces structures financières au Bénin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 10 février
Sélection du Renminribao du 10 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?