Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 12.02.2012 13h49
Bénin : l'opposition dénonce la mauvaise gouvernance du pouvoir de Boni Yayi

Le président du Parti pour le renouveau démocratique (PRD, opposition), Adrien Houngbédji, challenger du président béninois Boni Yayi aux présidentielles de mars 2006 et 2011, a déploré, lors du 3ème congrès ordinaire du parti ce samedi à Porto-Novo, "la mauvaise gouvernance qui caractérise le pouvoir actuel du Bénin".

"Le Bénin va mal au plan politique. Le concept du Bénin émergent a précipitamment cédé la place au Bénin de la Refondation. Il s'agit donc d'un aveu d'échec, et d'une fuite en avant. La République tout entière est instrumentalisée, les institutions sous contrôle, les espaces de liberté réduits, les élections calamiteuses", a-t-il déploré. En ce qui concerne le volet économique, le leader de l'opposition politique béninoise a estimé que c'est une déchéance totale. "Le Bénin va mal au plan économique. Après la chute de la filière du coton, la chute de la filière des véhicules d'occasion, le Programme de vérification interne dont chacun espère qu'il dopera les recettes douanières est en passe de devenir un boulet. Les opérateurs économiques sont asphyxiés, à l'exception notable de ceux qui sont affidés au gouvernement", a-t-il regretté.

"Le Bénin va mal au plan social. La pauvreté gagne du terrain, car les Béninois ont de plus en plus de mal à se nourrir, à se soigner, à éduquer leurs enfants", a-t-il révélé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 10 février
Sélection du Renminribao du 10 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?