Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.02.2012 14h41
Les intérêts pétroliers algériens en Libye ne sont pas menacés (Sonatrach)

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a déclaré mardi que les intérêts de son groupe en Libye, où il a réalisé deux découvertes de pétrole, ne sont pas menacés.

''Nous n'avons pas d'installations de surface (en Libye) mais nos intérêts ne sont pas menacés. Nous n'avons pas encore reçu le feu vert pour reprendre l'activité car les installations du groupe sont situées dans une zone d'insécurité", a fait savoir Abdelhamid Zerguine, PDG de Sonatrach, cité par l'agence APS.

Actuellement suspendues, les opérations du groupe devraient être reprises une fois que sont réunies les conditions nécessaires, a-t-il ajouté.

Sonatrach a réalisé sa première découverte de pétrole dans le bloc 65, qui lui a été attribué par la compagnie pétrolière libyenne NOC en mars 2005. Cinq ans après, le groupe a réalisé la seconde découverte dans le bassin de Ghadamès, près des frontières algéro-libyennes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 7 février
Sélection du Renminribao du 7 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?