Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 05.02.2012 13h27
Maroc : baisse de 35% des investissements directs étrangers en 2011

Les investissements directs étrangers (IDE) au Maroc ont baissé de 35% en 2011 à 25,5 milliards de dirhams (2,32 milliards d'euros) contre 39,2 milliards l'année précédente, selon les dernières statistiques de l'office marocain des changes.

Ces chiffres provisoires révèlent une baisse de 25% des IDE de la France au premier semestre de l'an dernier par rapport à la même période de 2010.

La France est le premier investisseur étranger dans le royaume, suivi par l'Arabie saoudite et l'Espagne.

Le printemps arabe et la crise économique internationale notamment en Europe, principal partenaire du Maroc, paraissent être les causes de ce recul, explique la même source.

Au Maroc, l'Etat, les établissements publics et les entreprises installées continuent d'investir.

La baisse des IDE est beaucoup plus liée aux difficultés des entreprises étrangères en raison de la morosité ambiante que d'une perte de confiance dans le pays, estime Ahmed Fassi Fihri, directeur à l'Agence Marocaine de Développement des Investissements (AMDI).

Selon l'agence, les IDE restent concentrées pour plus de la moitié dans l'immobilier, suivi par l'industrie et le tourisme.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 février
Nouvelles principales du 3 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?