Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 31.01.2012 16h55
Madagascar : la présidence dément sa non-participation au sommet de l'Union africaine

La présidence de la Transition à Madagascar, par un communiqué reçu lundi après-midi, dément les informations parues dans les presses locales et internationale rapportant sa non participation de la grande île au sommet de l' Union africaine.

"Dans le cadre de la 18ème Session Ordinaire de l' Assemblée de l' Union Africaine, Madagascar est autorisé conjointement par la Commission de l' Union Africaine et par le Ministère des Affaires Etrangères de la République Fédérale Démocratique d' Ethiopie à bénéficier des accréditations accordées à tous les pays membres et de circuler librement pour assister à toutes les manifestations qui se déroulent dans le cadre de cette conférence", a dit dans son communiqué la directrice des relations internationales à la présidence de la transition, Mme Annick Rajaona, qui a dirigé la délégation malgache.

En effet, l' agence de presse PANA a rapporté vendredi dernier qu' un fonctionnaire du régime d'Andry Rajoelina, assistant actuellement au 18ème Sommet de l' UA à Addis-Abeba, a été empêché d' assister aux réunions en raison de la suspension de son pays.

Mme Annick Rajaona, affirme dans son communiqué avoir eu beaucoup d' entretiens avec des personnages importantes dont, le directeur général pour l' Afrique du Service d' action extérieure de l'Union européenne, Nicholas Wescott.

Pourtant, ce communiqué de la directrice des relations internationales à la présidence de la Transition n' a pas été suivi de photos comme d' habitude.

Si le camp de Rajoelina essaye de prouver sa participation à ce sommet, le camp de l' opposition, notamment celui de son prédécesseur Marc Ravalomanana, fait de son mieux pour répandre l'information que le régime Rajoelina n' a pas eu son accréditation pour la 18ème Session Ordinaire de l' Assemblée de l' Union Africaine.

Il faut noter que ce communiqué de la présidence de la transition rapporte également que l' Union européenne confirme sa position, soutenant la démarche de la Communauté de développement de l' Afrique australe (SADC) pour la sortie de crise.

"Elle note et soutient, dans tous ses termes, le communiqué du Comité ministériel de la Troïka de l' Organe de la SADC, du 26 janvier 2012, soulignant l' importance pour tous les acteurs politiques malgaches d' accélérer la mise en œuvre des éléments clés de la Feuille de route, dans les délais impartis et dans le respect de sa lettre et de son esprit", a indiqué le communiqué en citant le porte-parole de Catherine Ashton, haute représentante de l' Union européenne, le 28 janvier.

L' Union européenne, par le biais de sa haute représentante, réitère sa volonté d' appuyer politiquement et financièrement le processus de transition en cours, en étroite collaboration avec la communauté internationale, pour autant que ce processus soit consensuel, stipule le communiqué.

Suite à la prise de pouvoir de M. Andry Rajoelina en mars 2009, l' Union Africaine a suspendu l'adhésion de Madagascar en condamnant cette prise de pouvoir comme anticonstitutionnelle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 janvier
Sélection du Renminribao du 31 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?