Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 30.01.2012 08h23
Elections à l'UA : l'Afrique du Sud soupçonnée de velléités hégémoniques (diplomate)

Candidate à la présidence de la Commission de l'Union africaine (UA) dont l'élection se déroulera plutôt lundi au lieu de ce dimanche après-midi comme initialement annoncée, l'Afrique du Sud agace de nombreux pays qui l'accusent de velléités hégémoniques, a confié à Xinhua une source diplomatique africaine.

"Nos connaissons ses intentions. Par exemple, elle veut récupérer à l'Ethiopie le siège de l'Union africaine", a affirmé cette source annonçant l'opposition ouverte de l'Ethiopie et du Kenya, deux pays de l'Afrique de l'Est, à la candidature de la ministre sud-africaine de l'Intérieur Nkosazana Clarice Dlamini-Zuma, ex-épouse du président Jacob Zuma.

L'ex-ministre des Affaires étrangères de Thabo Mbeki se présente face au président de la Commission de l'UA sortant, le Gabonais Jean Ping, qui brigue un second mandat consécutif de quatre ans après le premier obtenu en 2008.

Bien que déclaré serré pour le premier tour par les prédictions d'analystes et y compris des sources diplomatiques proches du dossier, le vote annoncé, un scrutin secret à la majorité des deux tiers des Etats membres de l'UA disposant du droit de vote, reste malgré tout favorable à l'ancien ministre gabonais des Affaires étrangères, selon des sources concordantes.

En dehors de sa région d'origine, l'Afrique centrale, où sa candidature est portée par l'ensemble des pays, Ping est notamment crédité de soutiens intéressants en l'Afrique de l'Ouest, en Afrique du Nord et bien des pays d'Afrique de l'Est.

"Dans sa propre région, l'Afrique australe, il n'est pas sûr Mme Zuma fera le plein de voix. D'après les contacts de couloirs, il n'est même pas exclu qu'elle se retire demain avant l'élection, même si, toute raison gardée, le vote reste secret et du ressort des chefs d'Etat", a expliqué le diplomate africain approché par Xinhua pour qui l'Afrique du Sud a utilisé des méthodes diplomatiques mal accueillies par des leaders africains.

La désignation du nouveau président de la Commission sera suivie du renouvellement des postes des 8 commissaires de cette instances exécutive de l'UA. C'est le grand moment du 18e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement prévu jusqu'à lundi sous le thème "stimuler le commerce intra-africian". Plus d'une vingtaine d'entre eux y prennent part.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 29 janvier
Sélection du Renminribao du 29 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?