Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 27.01.2012 13h53
De nombreux projets d'infrastructures socioéconomiques réalisés par la Chine au Cameroun (ENCADRE)

Les 40 ans de coopération entre le Cameroun et la Chine, régulièrement qualifiée d'exemplaire par le chef de l'Etat camerounais Paul Biya, s'est traduite en de nombreux projets d'infrastructures socioéconomiques stratégiques réalisés par la Chine et qui métamorphosent agréablement les villes et les campagnes camerounaises.

Des symboles forts de la fertilité de cette coopération s'étendent sur tout le territoire camerounais. Au nord, fonctionne depuis plus de 30 ans le barrage hydro-électrique de Lagdo près de Garoua. Dans la capitale du pays, il y a le Palais des congrès, le Palais des sports et l'hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Ngousso, tous sous forme de don gouvernemental de la Chine aux peuples camerounais.

Aux alentours de la capitale économique, l'usine de traitement d'eau pour la capitale économique de Douala, avec un hôpital de référence ultramoderne en cours d'achèvement à l'entrée de cette ville. Les travaux de construction d'un port en eau profonde ont démarré au mois d'octobre dernier à Kribi. La réception de deux stade, à Baffousam et à Limbé, sont en vue pour fin 2013. Et le barrage hydroélectrique à fil d'eau de Memve'ele est à livrer en 2016.

"La Chine est un des principaux partenaires traditionnels du Cameroun dans le domaine de la coopération. La liste des réalisations de votre pays dans les secteurs des infrastructures, de la santé, des sports, de l' agriculture, de la technologie, serait trop longue pour les citer toutes. Mais sachez qu'elles sont unanimement appréciées par mes compatriotes", a fait remarquer Paul Biya à l'occasion de la visite de Jia Qinglin, le président du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), en mars dernier.

Voici les trois infrastructures réalisés par la Chine dans la capitale camerounaise:

- - -

1. le Palais des congrès de Yaoundé

Fleuron de la coopération sino-camerounaise sans cesse citée en exemple par le président Paul Biya, le Palais des congrès de Yaoundé qui surplombe la colline Nkol-Nyada, un des sommets de la capitale camerounaise, est aussi un symbole marquant du transfert des technologies.

Inaugurée le 12 mai 1982, soit 7 ans après la pose de la première pierre en 1975, cette infrastructure qui joue à suffisance son rôle de centre de conférences en abritant les grands événements nationaux et internationaux organisés par les autorités camerounaises, jouit d'un statut d'établissement public.

Divisée en trois pavillons dont l'un abrite le siège du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) , elle renferme une grande salle de 1.500 places, une de 400 places, deux de 100 places et d'autres de 50 places. S'y ajoutent, un grand hall, un hall-balcon et deux vestibules.

L'ouvrage n'a pas seulement été conçu pour abriter les événements d'envergure, mais aussi pour être un lieu de detente. Autour des pavillions, s'étend sur plus de 23 ha, un espace vert, plus vert à cause de hautes herbes que grâce à ses beaux jardins.

Une mission technique chinoise est chargée de l'entretien, le transfert de technologie et la formation continue après la construction de l'immeuble. Actuellement, cette infrastructure est gérée par une équipe d'environ 70 Camerounais représentant différents corps de métier dans les domaines de la climatisation, l'électricité, la sonorisation, les télécommunications, la plomberie et le génie civil.

- - -

2. L'Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique de Yaoundé (HGOPY)

Né de la volonté des gouvernements camerounais et chinois d'améliorer de manière significative le système de prestations des soins de santé en faveur de la femme, de la mère et de l'enfant au Cameroun. L'Institution a été inaugurée le 28 mars 2002. Les activités de soins ont débuté par les consultations externes le 1 avril 2002. La capacité d'accueil est de 220 lits.

- - -

3. Le Palais polyvalent des Sports de Yaoundé

Le Palais polyvalent des Sports de Yaoundé ouvre assurément une ère nouvelle dans la pratique du sport de haut niveau au Cameroun. Deux ans depuis l'inauguration de cette structure fonctionnelle conforme aux standards internationaux, ce pays d'Afrique central a repris l'orgnisatoin des compétitions d'envergure dans les sports de salle : basket-ball, volley-ball, handball, lawn tennis, sports de combat ...

Ce complex d'une superficie de 12.000 m2, a une capacité de 5263 places assises pour pratiquer les disciplines telles que la boxe, le volley-ball, le handball, le basket-ball, l'haltérophilie, le judo, le tennis de table, le badminton, le volley-ball, le judo, le taekwondo, la gymnastique ...

Construit par le Groupe des travaux de construction du Shanxi de Chine, il a été inauguré par le chef de l'Etat camerounais au mois du juin 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Prochaine visite en Chine de Mme Merkel
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?