Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.01.2012 08h47
Zambie: la KCM va investir 500 millions de dollars dans le cadre de sa stratégie d'expansion

Une des plus grandes entreprises zambiennes compte investir 500 millions de dollars supplémentaires car elle cherche à consolider sa production dans le pays d'Afrique australe, a rapporté vendredi le Zambia Daily Mail.

La Konkola Copper Mines (KCM) a déclaré que ces nouveaux investissements l'aideront à accroître ses avoirs et élever sa production de cuivre à 400000 tonnes par an.

Le PDG de l'entreprise, Jeyakumar Janakaraj, a déclaré qu'il se concentrerait sur les investissements sur le long terme dans le secteur minier zambien afin d'augmenter la production dans les prochaines années.

La KCM, unité de Vedanta Resources côté à Londres, est un des plus grands investisseurs des mines zambiennes et a investi à ce jour 2,5 milliards de dollars depuis son installation en Zambie en 2004.

Mercredi, l'entreprise a commandé un nouveau concentrateur de 100 millions dollars à une de ses mines Nchanga dans la province de Copperbelt, qui améliorera la disponibilité et la récupération de métaux de l'usine d'environ 15 % et contribuera également à réduire les coûts opérationnels, selon le Daily Mail.

"Cette nouvelle installation permettra à la KCM de réduire les déchets, de recycler et de détruire tous les déchets. La KCM cherchera toujours de nouvelles méthodes pour équilibrer le besoin constant pour le développement en s'engageant à protéger l'environnement", a indiqué l'officiel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 20 janvier
Nouvelles principales du 20 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?