Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.01.2012 16h52
MSF ferme ses plus grandes structures médicales à Mogadiscio suite au meurtre de ses collègues

Médecins Sans Frontières (MSF) a décidé jeudi de mettre fin à toutes les activités de ses plus grandes structures médicales à Mogadiscio suite au meurtre de ses collègues.

Selon l'organisation médicale humanitaire, suite au meurtre tragique de ses collègues Philippe Havet et Dr Karel Keiluhu à Mogadiscio, le 29 décembre 2011,MSF se voit contrainte de mettre fin à toutes ses activités dans le district de Hodan, dont celles menées au sein de deux structures médicales de 120 lits assurant le traitement de la malnutrition, de la rougeole et du choléra.

La fermeture des activités dans ce district réduit de moitié l' assistance fournie par MSF à Mogadiscio. Les équipes MSF continueront à fournir des soins médicaux dans d'autres districts de la capitale ainsi que dans dix autres régions du pays.

Cependant, MSF poursuivra son assistance médicale auprès de la population somalienne à la condition que le personnel, les patients et les structures médicales soient respectés. MSF s' engage à continuer ses activités en Somalie, là où ces conditions sont assurées.

"Il est très dur de mettre fin à des activités médicales à un endroit où tant de vies dépendent de notre présence ", explique Christopher Stokes, Directeur Général de MSF. "Mais suite à l' assassinat brutal de nos collègues à Hodan, il nous est impossible de continuer à travailler dans cet endroit."

A Hodan, MSF venait en aide à 200.000 Somaliens ayant trouvé refuge dans la capitale ces derniers mois. Depuis août 2011, MSF a traité 11.787 enfants malnutris, 1.232 patients atteints de diarrhées aqueuses aigües et 861 autres atteints de rougeole. Les équipes MSF ont également vacciné 67.228 enfants contre la rougeole.

MSF réitère avec force son appel à toutes les parties, aux dirigeants et à la population somalienne pour que soit facilitée la libération de Montserrat Serra et Blanca Thiebaut, enlevées dans le camp de réfugiés de Dadaab en octobre dernier, alors qu' elles apportaient une aide d'urgence à la population somalienne.

MSF est présente en Somalie de manière continue depuis 1991. Aujourd'hui, à travers 13 projets, l'organisation mène des activités médicales liées à l'urgence actuelle, des campagnes de vaccination et des programmes nutritionnels. MSF apporte également une assistance aux réfugiés somaliens dans les camps de Dadaab, au Kenya, et de Dolo Ado, en Ethiopie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 20 janvier
Nouvelles principales du 19 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?