Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.01.2012 10h02
Belgique : aucune structure d'observation n'a remis en cause le classement des candidats à la présidentielle congolaise

Aucune structure composée d'observateurs internationaux n'a remis en cause jusqu'à présent le classement des candidats à l'élection présidentielle en RDcongo, a souligné mardi le vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères Didier Reynders en réaction à la situation post-électorale dans cette ancienne colonie belge en Afrique centrale.

Il y avait de nombreuses irrégularités, mais elles ne peuvent pas changer le résultat de l'élection présidentielle du novembre dernier, a-t-il dit lors de sa première rencontre officielle avec la presse nationale et internationale comme le chef de la diplomatie belge et à l'occasion du Nouvel An.

M. Reynders a présenté, entre autres, la position de Bruxelles sur le dossier de la RDCongo à cette occasion.

La Belgique souhaite qu'une "nouvelle Assemblée dans de meilleures conditions de compilation des résultats de l'élection présidentielle" soit installée à Kinshasa pour rassembler l'ensemble des acteurs et que lors des prochaines élections locales, le processus se déroule mieux pour le dépouillement, a déclaré M. Reynders.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 17 janvier
Nouvelles principales du 17 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?