Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 17.01.2012 10h59
Liberia : la présidente Ellen Johnson-Sirleaf entame son deuxième mandat de six ans

La présidente du Liberia Ellen Johnson-Sirleaf a prêté serment lundi à Monrovia pour entamer son deuxième mandat de six ans.

L'événement pittoresque, qui a réuni plus de 300 invités étrangers dont des chefs d'Etats, des ministres des Affaires étrangères et des organisations internationales, a eu lieu devant les locaux de la législature nationale au lieu de la chambre mixte du Sénat et de la Chambre, afin d'accueillir plus de personnes invitées à l'événement.

La plupart des législateurs sortants et entrants étaient en vêtements traditionnels colorés au lieu de costumes d'affaires occidentaux habituels portés lors des événements de cette envergure.

Le gouvernement a tenu sa promesse de maintenir la sécurité normale pendant l'entier processus d'inauguration, aucun événement inhabituel s'est produit lors de l'événement de lundi ce qui a incité les observateurs politiques de l'étiqueter comme la transition la plus paisible jusqu'ici en Afrique.

Les chefs d'Etat qui ont honoré l'occasion sont venus de la Sierra Leone, du Ghana, du Rwanda, du Sénégal, de la Guinée, du Bénin, de la Namibie, du Niger entre autres.

Le gouvernement des États-Unis était représenté par une délégation de haut niveau dirigée par la secrétaire d'Etat, Hillary Clinton.

Le serment d'office a été administré par Johnny Lewis, le juge en chef du Libéria.

C'est la première fois depuis la fin de près de 15 ans de guerre civile acharnée qu'on assiste à un transfert en douceur du pouvoir politique de manière démocratique et pacifique d'une administration à une autre.

En prononçant son discours inaugural, Mme Sirleaf a exhorté ses compatriotes de la rejoindre dans la nouvelle administration pour construire un avenir de fierté, de progrès et de l'unité.

Elle a dit que la présente administration donnera la priorité au développement des jeunes afin de créer des possibilités d'emploi qui vont aider à renforcer l'économie et contribuer à bâtir notre nation.

La dirigeante libérienne a noté que les développements récents, y compris des manifestations sanglantes en novembre qui ont amené le pays sur le mauvais chemin est le résultat d'une population de jeunes qui sont impatients.

"Nous avons entendu ce message et nous espérons qu'il ne sera pas en vain", a déclaré Mme Sirleaf à un peuple traumatisé, comme elle commence son second mandat avec de nombreux défis.

"Les six nouvelles années commencent aujourd'hui nécessitant l'engagement continu et le travail acharné de chacun de nous. Tous les Libériens doivent être déterminés à atteindre cette ambition", a ajouté la présidente.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Sélection du Renminribao du 16 janvier
Nouvelles principales du 16 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?